COMMUNIQUE DU COMITE MARTINIQUAIS
« SAUVER MUMIA ABU-JAMAL »

Un combat long de 27 ans vient de marquer un point décisif . Une cour de justice américaine vient d’annuler la condamnation à mort de MUMIA ABU JAMAL militant afro-américain contre le racisme, ex- black Panther et journaliste indépendant attaché à défendre les « sans voix ». Dans un procès monté de toutes pièces, parsemé d’irrégularités, de preuves fabriquées, de témoins soudoyés, MUMIA a été accusé en 1981 d’avoir assassiné un policier blanc de Philadelphie. Il a toujours clamé son innocence et démontré les contradictions du dossier d’accusation ainsi que son inanité. C’est sur le refus de la peine de mort appliqué à un homme dont on ne peut affirmer la culpabilité mais à qui l’on reproche son engagement militant qu’une puissante campagne internationale a exigé un procès équitable pour MUMIA et l’interdiction de la peine de mort aux USA.

Notre comité crée en août 1995, depuis 13 ans a mené d’importantes campagnes pour la libération de ce « freedom fighter » et se félicite du résultat d’aujourd’hui.

Cependant rien n’est définitivement gagné, car les autorités judiciaires de Philadelphie peuvent faire appel de la décision et en outre l’annulation de la peine de mort se traduira par une commutation de la peine en jugement à perpétuité.

Notre comité appelle les martiniquais à ne pas baisser la garde et à exiger la libération de MUMIA ABU JAMAL.

Nous tiendrons une réunion publique autour du jeudi 24 avril date anniversaire de MUMIA qui aura 53 ans et aura passé plus de la moité de sa vie derrière les barreaux soit 27 ans depuis le 6 décembre 1981. le lieu sera précisé ultérieurement.

Contact : Comité martiniquais « sauver Mumia Abu Jamal »

C/O Gilbert PAGO
1 chemin Jules Beaunes-Tivoli
97234 Fort de France
Tel 0596 64 04 65 mobile 0696 28 30 28
Courriel : gilbert.pago_at_orange.fr